Centre de ressources

Parcourez toutes les ressources des différentes étapes Agrotour. Vous pouvez utiliser les filtres pour faciliter votre recherche.

Vidéo – Comprendre l’absentéisme au travail

20/12/2018

Thierry Rousseau, chargé de mission à l’Anact, livre des éléments de compréhension de l’absentéisme au travail et propose des pistes d’actions aux acteurs de l’entreprise en s’appuyant sur deux études de cas.

 

Voir le site

L’absentéisme : outils et méthodes

20/12/2018

Si l’absentéisme est un sujet sensible, il n’est pas une fatalité. Ce guide propose d’agir efficacement pour le réduire.

Avec quoi ?

  • Une définition objectivée de l’absentéisme qui met l’accent sur les absences dues aux accidents du travail et aux maladies professionnelles, et leurs liens avec les conditions de travail.
  • Des indicateurs récurrents pour identifier la nature des absences, leur durée, leur fréquence, hiérarchiser et mesurer les évolutions.
  • Une méthode des petits pas curatifs combinée à une prévention sur le long terme liée à l’organisation du travail, à l’implication, au management, à la reconnaissance…

Avec qui ?

La direction, l’encadrement, les salariés et/ou leurs représentants. L’efficacité d’une démarche de réduction de l’absentéisme repose sur la capacité des acteurs de l’entreprise à se mobiliser de façon concertée.

La réalisation de ce guide a été rendue possible grâce au travail d’analyse et d’évaluation que le réseau Anact-Aract pour l’amélioration des conditions de travail a tiré d’interventions.

Voir le document

Baromètre Ayming 2017 – Panorama de l’absentéisme en France en 2016

20/12/2018

L’étude quantitative de l’absentéisme en France en 2016 réalisée en partenariat avec AG2R La Mondiale auprès de 82 000 entreprises employant 1 172 580 salariés du secteur privé.
La 1ère étude qualitative européenne auprès de managers sur leur engagement dans l’entreprise et sur leur rôle dans l’implication des salariés du secteur privé. Elle a été conduite en 2017 avec Kantar TNS dans 8 pays européens auprès de 2 850 managers représentatifs du secteur privé. Elle s’inscrit dans la continuité de l’étude qualitative de 2016 sur l’engagement des salariés européens du secteur privé.
Ayming avait déjà montré en 2016 la relation entre absentéisme et engagement, épanouissement et niveau d’implication des salariés. En 2017 L’enquête montre le rôle majeur des managers dans l’implication de leurs équipes. En effet, amener ses collaborateurs à s’impliquer et se motiver ne se décrète pas !

Voir le site

Cas d’entreprise

20/12/2018

Caractériser l’absentéisme pour mieux le maîtriser : Face à un fort absentéisme, cette entreprise décide d’en analyser les causes profondes. Il devient alors possible d’établir un plan d’actions pour s’attaquer de front aux différents dysfonctionnements.

Voir le site

Présentation des OEufs Geslin et de ses actions pour comprendre et soigner l’absentéisme – Témoignage d’entreprise – 4’14

18/12/2018

L’entreprise les OEufs Geslin a accueilli l’étape AgroTour du 13/11/2018, une étape traitant de l’absentéisme. Benoît Geslin, Directeur, nous présente l’entreprise, ses enjeux et les différents actions mises en oeuvre pour comprendre et soigner l’absentéisme dans l’entreprise.

Présentation de CGF Charcuterie et témoignage de l’entreprise – 5’07

03/12/2018

CGF Charcuterie a accueilli le 13 février 2018 , une étape traitant de l’implication des salariés dans les nouveaux projets de l’entreprise. Manuel Huchin,l’un des dirigeants, nous présente l’entreprise, l’origine et l’importance d’impliquer les salariés.

Les partenaires qui peuvent vous accompagner : Certia Interface

07/11/2018

Le CERTIA Interface accompagne les PME agroalimentaires régionales dans leurs projets d’innovation produit et d’optimisation de process afin d’améliorer leur performance globale; notamment sanitaire, industrielle et environnementale

Voir le site

La qualité de vie au travail (QVT) : un outil de performance pour les boulangeries et les pâtisseries( Publication du réseau Anact-Aract,2017, 17 pages)

07/11/2018

Ce guide s’adresse aux artisans boulangers et boulangers-pâtissiers qui souhaitent améliorer à la fois la qualité de vie au travail et la performance de leur entreprise. Il s’appuie sur plusieurs actions pilotées par le réseau Anact-Aract et plus spécifiquement sur trois guides élaborés en Lorraine, Languedoc-Roussillon et en PACA respectivement sur la fidélisation des salariés, l’aménagement des espaces et la prévention des risques professionnels. Ont participé à la réalisation de ces guides : les fédérations locales, la CPRIA, l’Aract, la CARSAT, l’INBP, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat, des entreprises artisanales…

Ce guide est organisé autour des 6 objectifs à prendre en compte dans une démarche globale de qualité de vie au travail (QVT). Chaque section peut néanmoins se lire séparément et fournit des conseils pour agir sur un objectif donné. Vous y trouverez des principes d’action et des démarches simples, des témoignages, des exemples pratiques…, et plusieurs liens internet pour ceux qui souhaitent aller plus loin.

Ce guide met aussi à votre disposition une fiche pratique (autodiagnostic) qui vous permet de faire un état des lieux de votre entreprise

Voir le document

10 questions sur…la conduite des projets de transformation (Publication du réseau Anact-Aract,2017, Collection 10 questions sur…, 20 pages)

07/11/2018

Qu’il s’agisse de réaménager ses espaces de travail, agrandir ses locaux, moderniser une ligne de production, faire évoluer son système d’information, un projet d’investissement est un moment-clé de la vie de l’entreprise. Très majoritairement ces transformations sont caractérisées par leurs dimensions techniques. On oublie souvent que ces projets ont un impact réel sur le travail et son organisation, les compétences et métiers, et les conditions de travail.

Prendre en compte tardivement ces conséquences potentielles peut aboutir à des ajustements coûteux, des tensions au sein de l’entreprise, et in fine limiter la performance attendue de ces projets. À l’inverse, bien appréhender les besoins des futurs utilisateurs en s’appuyant sur une meilleure connaissance de leur travail va permettre de mieux concevoir les transformations et créer les conditions d’une meilleure appropriation par l’ensemble des parties prenantes.

Ce guide ambitionne d’aider les entreprises à maîtriser leurs conduites de projets de transformations techniques et organisationnels. Il propose des repères pratiques pour envisager une autre façon de conduire le changement en s’appuyant sur l’expertise des salariés, en les associant au projet et en permettant à chacun de se projeter à partir de la simulation.

Voir le document